Falbalas, franfreluches et redingotes… (2002)

…quand le corps se met en scène

Du 11 Octobre au 15 Décembre 2002

visitecachemire

Visite en cachemire

En choisissant de présenter un éventail de costumes caractéristiques de la seconde moitié du XIXème et du début du XXème siècles en France, le musée départemental d’arts et traditions populaires Albert Demard souhaite avant tout montrer l’importance des codes sociaux reflétés par les vêtements.

Ces derniers, de par leurs matières, leurs couleurs, leurs formes et leurs motifs, sont porteurs de messages, jouant par là même un rôle de code.

Ainsi, dès sa naissance, l’homme est « soumis » à ces codes sociaux, signes d’appartenance à une communauté religieuse et que traduisent ses habits de baptême. Tout au long de la vie, privée et professionnelle, l’habit et ses accessoires permettent une identification sociale par rapport au regard d’autrui. Les costumes bourgeois, les habits de paysans, de fonctionnaires et les uniformes militaires exposés permettent ainsi d’apprécier la diversité de ces codes.