La carte-réclame : naissance de la publicité

1951.31.26

Le Musée d’Arts et Traditions populaires possède dans ses collections des cartes-réclame vantant les marques de différents produits ou enseignes (extrait de viande Liebig, chocolaterie d’Aiguebelle, Grand Magasin Au Printemps…).
La période comprise entre 1860 et 1914 est caractérisée par deux facteurs qui vont profondément bouleverser la production de ces images populaires. Le premier réside dans une évolution importante des techniques de l’estampe, dont l’exemple le plus abouti est la chromolithographie.

Le second est d’ordre sociologique : le développement du capitalisme industriel provoque l’émergence d’un marché sur lequel sont proposés de nouveaux produits et qui s’appuie sur des modes de distributions inédits, tels ceux tournés vers les grands magasins. Toutes ces «nouveautés», vont déterminer un âge d’or de la réclame et l’apparition de « cartes-réclame »(vignettes imprimées sur carton, éditées en séries, et offertes massivement aux acheteurs).